The Small Issue

Small crush : Les luminaires Paris au mois d’août

Céline 4 janvier 2016 small crush, Small crushs

Paris au mois d’août a réussi le pari de l’éthique avec des luminaires tissés artisanalement au Bangladesh et de l’esthétique avec des motifs contemporains et aériens, pour une note d’évasion bienvenue dans une chambre d’enfant.

Fondée en 2012 par Pascale Daniel, la marque s’est rapidement faite connaître par son exigence de qualité et ses motifs soignés. C’est lors d’un voyage en Asie qu’elle découvre le Bangladesh et les artisans textiles. L’envie lui prend alors de fonder sa propre collection de luminaires. Inspirés par leurs formes de la boule japonaise en papier, ses modèles réinterprétés dans un esprit contemporain sont tissés en coton. Un tissage manuel long, minutieux et physique, effectué par des hommes exclusivement. Le coton est ensuite imprimé en sérigraphie manuelle ou par impression au tampon (block print) selon les motifs des collections. Autant de techniques traditionnelles, marques de qualité et d’authenticité, que l’on retrouve sur chaque modèle de la marque décliné en lanternes, baladeuses, suspensions et lampes à poser (sur socles en cuivre, bois ou sur de longs pieds effilés). Divers coloris sont proposés, des plus doux aux plus flashy : bleu indigo, or, argent, blanc, orange fluo, rose fuchsia, jaune orangé, turquoise, terre, lin et sable.

luminaires paris au mois d'aout

luminaires paris au mois d'aout Kyoto

luminaires paris au mois d'aout Keffieh

luminaires paris au mois d'aout Misha

Paris-au-mois-d-aout

Tous les luminaires sont disponibles sur l’e-shop Paris au mois d’août et au showroom de la marque, 3, rue Timonier, Paris 9e. D’autres points de vente ICI.

À partir de 105 € selon le modèle et la taille.

Leave A Response