The Small Issue

Small books, la battle : La bande à Coco versus Les Petites Patates

Céline 2 mai 2018 Small crushs

Avec leur ton décalé, leur second – voire troisième – degré et leur univers graphique à part, ces sagas pour enfants de la maternelle à l’école primaire sont les dignes successeurs des incontournables Monsieur et Madame. À ma droite, Les Petites Patates : la toute nouvelle saga de Gallimard Jeunesse ; à ma gauche les nouveaux albums de La Bande à Coco – à ne pas confondre avec le dessin animé -, la série déjà plébiscitée des Fourmis Rouges. Alors, qui remportera le match ? – SPOILER ALERT : c’est pour de rire ! – C’est parti !

Premier sur le ring, le challenger : Les Petites Patates et notre album préféré, Je vais le dire !

Le pitch : Écrit par un spécialiste du documentaire animalier – coïncidence ? – Paul Paulsson, cette toute nouvelle série très prometteuse met en scène l’enfant dans son environnement naturel : l’école. Un parti-pris très malin qui permet d’aborder des thèmes originaux, comme le problème avec le fait de rapporter ou encore l’exaspérante tendance des adultes à ne pas savoir prendre leur temps. Le texte est vif, bienveillant et laisse sa place à l’imagination. Le tout servi par un coup de crayon volontairement minimaliste et des coloris vifs afin de permettre aux enfants de mieux s’approprier le récit.

Le verdict : GROS GROS succès du côté des kids ! Forcément avec une Miss R. auto-proclamée reine du rapportage et un Mr A. incapable d’ appréhender le concept même de se dépêcher, autant vous dire que les fous rires ont fusé ces derniers temps au moment de l’histoire du soir. Et ils en redemandent, surtout Mr A. qui pourtant est en CP. Côté parents, on a adoré voir les enfants s’identifier aux personnages et nous raconter leurs propres anecdotes encore inédites à la maison. Bref, du positif sur toute la ligne !

Les Petites Patates, Je vais le dire !,20 x 17 cm, 32 pages, 6 €, Gallimard Jeunesse

Place au tenant du titre, La bande à Coco avec Ouin-Ouin Chagrin…

Le pitch : Après les hilarants Coco Bagarre et – notre préféré – Princesse Caca, Christophe Nicolas et Anouk Ricard livrent de nouveaux albums tout aussi décapants  : Mimi Commande ! et Ouin-Ouin Chagrin. Deux nouveaux opus qui reprennent pour notre plus grand bonheur les codes qui ont fait le succès des premiers épisodes de la saga : des personnages au tempérament et au physique stéréotypés – dans le bon sens du terme – et un narrateur qui s’adresse autant aux personnages qu’aux petits lecteurs. Et comme on adore le travail d’Anouk Ricard, forcément, on est déjà fan.

Le verdict : Rien qu’à la lecture du titre, les enfants sont en train de se gondoler sur le canapé… Ça promet ! Notre héros dégoulinant leur évoque forcément des anecdotes, puis ils se chamaillent en s’accusant l’un et l’autre d’être, je cite, de gros chouineurs. Bref, pari gagné ! Seul bémol, l’interactivité ne fonctionne pas vraiment avec Mr A. qui, du haut de ses presque 7 ans, ne daigne pas répondre aux interpellations d’un personnage fictif mimé par sa mère. Cette dernière en revanche attend avec impatience la sortie des prochains opus !

La bande à Coco, Ouin-Ouin Chagrin, 17 x 19 cm, 32 pages, 9,90 €, Les Fourmis Rouges

Vous aimerez aussi...

Leave A Response