The Small Issue

Small book : Appartement à louer chez Albin Michel jeunesse et Oh là-haut chez HELVETIQ

celine2 20 mars 2019 Small books

Mon premier est l’adaptation française d’un classique de la littérature jeunesse israélienne, écrit par Lea Goldberg et publié en hébreu en 1959. Mon second est un conte des temps modernes signé Popy Matigot chez HELVETIQ, une maison d’édition internationale regorgeant de pépites littéraires. Mon tout est un billet livre jeunesse sur la tolérance et le vivre ensemble. Tout un programme !

D’une étonnante modernité malgré ses 60 ans, Appartement à louer retrace l’histoire émouvante d’un groupe de voisins en quête de leur nouveau colocataire, après le départ soudain de l’ancien résident du 5ème étage.

Un groupe en apparence mal assorti mais avec un point commun essentiel : un bon coeur et un sens de la camaraderie à toute épreuve.

Car les locataires potentiels vont se succéder, et si ces derniers semblent à chaque fois – relativement – séduits par l’appartement, ce sont les habitants de l’immeuble qui, les uns après les autres vont en prendre pour leur grade : la poule est plus grosse que ne peut le supporter la fourmi, le coucou est trop volage pour la lapine, la chatte trop noire pour le cochon et l’écureuil trop bruyant pour la pie…

Finalement, c’est avec la colombe, symbole universel de paix, que les habitants de l’immeuble trouveront leur colocataire idéale. Car ce n’est pas l’appartement, trop petit et sombre qui va séduire à cette dernière, mais bien le grand coeur et la générosité de chacun de ses habitants.

À partir de 6 ans.

Appartement à louer, 23,6 x 34, 2 cm, 24 pages, 15 €, Albin Michel Jeunesse

Dans un autre registre, plus moderne et graphique, mais tout aussi juste, Oh là-haut de la suissesse Popy Matigot délivre également un très joli message de tolérance et d’amitié.

L’histoire des Holahos, un peuple adepte des habitations vertigineuses, et qui, pour assurer sa tranquillité – mais également par esprit de compétition – s’était mis à ériger des demeures de plus en plus hautes, jusqu’à se retrouver complètement isolés les uns des autres.

Heureusement, le petit Piou, léger comme une plume et adepte de l’escalade, est là pour assurer la communication entre les habitants. Mais un jour, il va se mélanger les pinceaux et perdre le fil de toutes les conversations. De quoi créer de sacrés quiproquos pour le pire… et le meilleur !

À partir de 5 ans.

Oh là-haut, 20 x 27 cm, 32 pages, HELVETIQ

Leave A Response