The Small Issue

Les fruits et légumes d’automne à mettre aux menus des enfants 

Lise 27 octobre 2017 Food

Deux mois à peine nous séparent des vacances d’été et pourtant, elles semblent déjà un lointain souvenir … Le joli hâle de nos kids s’est mué en teint papier mâché, et leur forme olympique s’étiole au fil des jours, si bien que les tirer du lit le matin relève du véritable challenge.

Il est temps de déployer les grands moyens en les abreuvant de vitamines réparatrices et de minéraux magiques. Ça tombe bien, l’automne est la saison des fruits et légumes champions pour requinquer les plus fatigués.
Avez-vous remarqué que la couleur dominante de nos étals automnaux tire sur l’ocre-orange-rouge ? C’est la marque d’une richesse en caroténoïdes, antioxydants reconnus pour lutter contre le stress oxydatif !

Côté légumes :  
Potiron, potimarron, citrouille et courge butternut sont les stars de l’automne. Et ça tombe bien, car elles n’ont pas leur pareil pour donner couleur et saveur à nos soupes, purées et gratins. Avec leur parfum doux et légèrement sucré, les enfants en raffolent. Vous pouvez les réveiller avec un soupçon de lait de coco et une pointe de curry pour les plus aventuriers. 
Leur exceptionnelle teneur en béta carotène aidera nos têtes blondes à passer au travers des virus ambiants et redonnera des couleurs aux plus palots.

Dans la famille des légumes riches en pigments et donc en vitamines, le chou rouge et la betterave se disputent la vedette. Si la betterave cuite n’est pas la préférée de nos kids, elle passe beaucoup mieux crue à la mandoline ou râpée comme des carottes. Pareil pour le chou rouge, à préparer façon salade japonaise, avec du vinaigre de riz, de la sauce soja et de l’huile de sésame et accompagnée de petites brochettes yakitori : succès garanti !

Côté fruits :
Un mot d’ordre : vitamine C. Bien connue pour renforcer les systèmes immunitaires en berne, la nature fait bien les choses car c’est à cette période de l’année où nos enfants sont les plus vulnérables (grippes, laryngites et autres angines sont légions) que les fruits en sont le mieux pourvus.
On remplit donc son panier en osier de clémentines, pomelos, pamplemousse, kiwis et oranges.


Attention : si vos kids les préfèrent pressés en jus, ils doivent être bus immédiatement car la vitamine C est sensible à l’oxydation. Un verre de jus d’orange posé 10 minutes seulement sur la table a perdu la moitié de sa teneur vitaminique !


L’entrée des champions ? Une salade bicolore de carottes et betterave crue râpée, assaisonnée d’une vinaigrette twistée au jus d’orange : miam !

Leave A Response