The Small Issue

Dans la Small Family je voudrais : Hélène de Minois Paris

20 janvier 2017 Small families, Small life

Pour ce premier Small Family de l’année, vous avez rendez-vous avec la douce et discrète Hélène, fondatrice de Minois Paris, une jolie marque made in France de soins naturels pour enfants, garantis sans paraben, sulfate, silicone ni colorants. Maman d’une petite Paz,la jeune femme fraichement exilée à Lisbonne a accepté de nous confier des brides de son quotidien et de partager avec nous quelques derniers clichés de son univers, immortalisés par la talentueuse Aurélie Lécuyer.

Pour commencer, pourrais-tu nous présenter ta famille ?
Je vis à Lisbonne avec mon mari Nicolas et ma fille Paz qui a 2 ans.

Tu as créé ta propre ligne de soin naturels pour enfant et pour bébé, Minois Paris… Peux-tu nous raconter la genèse de ce projet ?
Avec l’arrivée de Paz, j’ai découvert une nouvelle énergie. Comme j’ai toujours été sensible à l’univers de l’enfant, j’avais depuis un moment dans un coin de la tête cette idée d’une marque de soins adaptés aux petits, d’une qualité irréprochable mais qui puisse également séduire les mamans d’aujourd’hui. L’arrivée de ma fille a un peu précipité les choses et cela été un super moteur pour me jeter à l’eau !
Comme toutes les mamans, je me suis subitement sentie investie d’une grande responsabilité à l’égard de ma fille. J’allais devoir prendre soin d’elle. Cela impliquait de veiller sur sa santé et de lui proposer une alimentation équilibrée mais également d’exiger le meilleur pour sa peau. J’ai alors décidé de lancer Minois : des produits sûrs, simples à identifier et à utiliser.

Quelle influence a ta fille sur ton travail ?
Ma fille a une grande influence sur mon travail bien sûr mais pas que. Je crois que l’inspiration est partout : les gens, les voyages, dans la rue, dans les cafés, dans les magazines…

Comment se déroule une journée chez toi ?
Nous avons déménagé à Lisbonne très récemment. C’est une ville incroyable, on s’y plait énormément. Mon mari à une marque de vêtement pour homme, Drapeau Noir, il travaille avec des ateliers de fabrication près de Porto. C’était donc le prétexte pour s’installer ici, mais nous avions surtout envie de découvrir autre chose, une autre culture, une autre façon de vivre. De mon côté, j’ai externalisé la partie logistique. Je peux donc travailler de n’importe où à partir du moment où j’ai un ordinateur et une connection internet. Je me rends cependant régulièrement en France pour gérer la production – le laboratoire avec lequel je travaille se situe dans le sud de la France – et pour rencontrer mes fournisseurs et clients.
Chez nous donc, une journée type démarre doucement : on prend notre petit déjeuner en famille, c’est notre moment. Ensuite je prépare Paz et Nicolas la dépose à la crèche. À partir de 9h30, je suis à mon bureau qui se situe dans un espace de co-working dans le centre de Lisbonne. Je gère tout toute seule depuis le début : la relation et les commandes avec les revendeurs, les commandes sur le site et le service client, le back office avec la logistique, le développement des produits, la production, la créa, les shootings, les demandes de la presse… Cette année j’aimerais recruter une personne pour m’accompagner dans le développement de la marque ! Vers 13h, je fais une pause dej souvent rapide à mon bureau ou quand j’ai le temps je sors déjeuner dehors avec mon amoureux ou une copine pour souffler un peu. A 17H30, je récupère Paz, j’essaie alors au maximum de couper et de ne pas vérifier mes mails ! Nicolas rentre vers 19h pour m’aider, le bain, le dîner… Nous travaillons souvent une fois que Paz est couchée. Vers 23h, on regarde une série sur Netflix pour déconnecter un peu et je m’endors vers minuit en faisant un dernier tour sur Instagram et en pensant à tout ce que je dois faire le lendemain …

Comment parviens-tu à concilier ta vie professionnelle et ton rôle de mère ?
Je n’ai pas vraiment d’astuces… Comme toutes les mamans, j’essaie de faire au mieux et de ne pas culpabiliser. Créer son entreprise demande une telle implication que la vie privée privée est forcément impactée. Il faut jongler en permanence. C’est parfois épuisant mais pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. J’adore cette liberté, cette énergie… Quand je passe du temps avec ma fille, j’essais d’être disponible au maximum et de profiter du moment présent ! Le week-end, on est tous ensemble, en famille, ou avec des copains, on tente de décrocher au maximum !

Peux-tu nous révéler quels seront tes prochains challenge pro ?
Minois vient de fêter sa première bougie, déjà ! J’ai encore plein de choses en tête : le lancement d’un nouveau produit, une jolie collaboration, j’adorerais aussi pouvoir ouvrir une petite boutique à Paris…

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Et sinon, pour parler un peu mode et déco…
Comment définirais-tu le style de ton intérieur ?
Je ne pense pas avoir de style défini. J’aime les matières douces et naturelles comme le bois, le lin… Je rêve d’espace avec beaucoup de lumière. Pour l’instant, nous sommes tombés sous le charme d’une maison à retaper sur les toits de Lisbonne avec vue sur le Tage… Je croise les doigts !

Quels sont tes spots favoris pour dénicher des bonnes affaires en matière de déco ?
J’adore faire les puces et les brocante. Ici à Lisbonne, il y a un marché génial : le marché Feira da Ladra.

Comment as-tu imaginé la chambre de ta fille ?
Je voulais un endroit cosy avec des lumières et des couleurs douces. Du linge de lit douillet, un tapis moelleux…  J’avaiq imaginé quelque chose de ne pas trop chargé mais plus elle grandit plus sa chambre est un joyeux désordre !

Quels y sont tes objets préférés ?
Des petites hirondelles en porcelaine blanche qui sont accrochées au mur. C’est un symbole très important ici au Portugal. Elles représentent la famille et l’amour et portent ainsi bonheur…

Comment définirais-tu son style vestimentaire ?
Ni trop classique, ni trop extravagant.. Et il faut que ce soit doux et confortable ! Paz déteste les pulls en laine qui grattent 🙂

Tu es plutôt shopping en boutique ou online ?
Les 2. J’adore pouvoir commander en ligne à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Mais j’aime aussi pouvoir toucher les matières, essayer…

Quelles sont tes marques et eshops/boutiques favoris ? 
Smallable et Centre Commercial Kids pour les eshop. Pour les marques, j’aime beaucoup Soor Ploom, Misha and Puff, Poudre Organic, Caramel, Bobo Choses, Gray LabelApril Showers, Numéro 74… Je trouve aussi des choses chez Monoprix, Zara

Quelles pièces fétiches de son dressing as-tu conservées ?
Ses premiers petits chaussons Amy and Ivor.

Enfin, quels seront tes prochains achats mode et déco ?
J’ai toujours énormément d’envies ! En matière de mode, j’aimerais avoir plus de bons basiques, des pièces intemporelles qu’on peut porter facilement. En déco, j’aimerais beaucoup dénicher un joli canapé Togo.

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Aurélie Lécuyer X Minois Paris

Vous aimerez aussi...

Leave A Response