The Small Issue

Dans la small family je voudrais : Cécile de Smallable

Céline 18 février 2019 Small families

Cela faisait un moment, et pour notre grand plaisir, c’est Cécile Roederer, fondatrice de l’iconique et incontournable eshop de mode enfantine – et plus si affinités – Smallable qui s’est prêtée au jeu de l’interview Small Family. Envie d’en savoir plus sur cette mompreneuse avant-gardiste et inspirante ? C’est parti ! Et en bonus, visite guidée en images de son intérieur parisien….

Pour commencer, pourrais-tu nous présenter ta famille ?

J’ai deux enfants : Charles, 9 ans et Nina, 20 mois. Nous habitons tous les quatre avec mon mari, Pierre, dans un appartement dans le 3e arrondissement de Paris, en haut du marais, un quartier que j’aime beaucoup.

 Tu as créé Smallable il y a déjà 10 ans…  Peux-tu nous raconter la genèse de ce projet et comment il a évolué au fil des années ?

A l’époque, je n’avais pas encore d’enfant mais j’avais remarqué qu’autour de moi, les jeunes parents actifs manquaient de temps et que le week-end, ils n’avaient pas forcément envie de courir les boutiques avec leurs enfants (eux non plus d’ailleurs !).

Je voulais créer un concept store et travailler dans un univers qui me correspondait et au sein duquel je pourrais m’épanouir. Un univers que je connaissais et où j’avais un peu d’expérience. Donc à priori plutôt la mode.

En effet, la deuxième chose que j’avais observé, c’est qu’il existait plein de choses formidables pour les enfants mais que beaucoup de gens n’y avaient pas accès parce que ces produits étaient très mal distribués dans le réseau physique et souvent introuvable sur le web. Nous avons donc décidé de dénicher ces marques de créateurs et de les proposer au plus grand nombre via cet outil miraculeux qu’est le web ! Depuis le site et notre offre a beaucoup évolué, tout en gardant la ligne directrice. Nous proposons plus de 800 marques avec de beaux créateurs pour la femme, mais aussi une sélection pour toute la maison. Smallable n’est pas réservé aux enfants, c’est un family concept store global.

 Quelle influence ont tes enfants sur ton travail ?

Mes enfants me permettent de voir concrètement ce qui est important pour eux et donc de faire les bons choix. En mode, j’ai toujours été exigeante sur la qualité des matières et les coupes, je le suis encore plus. C’est pareil dans les autres domaines. Je joue avec mes enfants, je teste nos nouveaux produits et ils m’inspirent au quotidien. La naissance de ma fille m’a poussée à chercher des soins adaptés pour elle. Ranger la tonne de livres de mon fils qui adore lire m’a aidée à trouver l’étagère parfaite et ainsi de suite…

Comment se déroule une journée chez toi ?

Je commence ma journée entre 7h et 7h30, mes enfants sont réveillés et nous prenons notre petit déjeuner en famille. Mon mari emmène Charles à l’école, je reste avec Nina le temps que notre nounou arrive à la maison à 9h et je file au bureau. Mes journées peuvent être très différentes : si nous sommes en période d’achat, je peux être chez une marque avec mon équipe. Sinon, je peux être en rendez-vous avec une journaliste ; passer du temps avec la création pour travailler sur nos marques propres Hundred Pieces ou Communauté de Biens, avec le marketing pour faire un point sur le trafic et les événements à venir, avec les développeurs pour valider une nouvelle fonctionnalité sur le site, avec la finance pour faire un point  budgétaire, avec le merchandising pour valider une thématique… C’est vraiment très varié et c’est cette diversité et cette richesse que j’aime au quotidien. Seul rituel, tous les lundis, nous faisons une réunion avec tous les managers, pour échanger sur les projets en cours, les résultats et les objectifs à venir. Je rentre chez moi vers 19h30 pour passer un peu de temps avec mes enfants, dîner avec eux et leur lire une histoire avant qu’ils ne se couchent.    

 Comment parviens-tu à concilier ta vie professionnelle et ton rôle de mère ?

Avec du temps et une bonne organisation ! Heureusement, nous travaillons en tandem avec mon mari. Travailler en famille est une chance, contrairement à ce que l’on imagine parfois. On est “dans le même bateau”, on partage le stress, les échecs et les réussites. Quand il y en a un qui doute, l’autre peut le rassurer. Par ailleurs, notre nounou qui a gardé Charles notre fils de 9 ans, s’occupe aujourd’hui de Nina qui a 20 mois. C’est une aide précieuse et une chance d’avoir cette continuité.

Peux-tu nous révéler quels seront tes prochains challenges pros ?

Le développement durable a toujours été un sujet qui nous tenait à cœur. Depuis 10 ans déjà, notre sélection fait une large part aux marques bio, éco responsables et engagées dans des modes de production plus respectueux des hommes et de la planète. Avec les défis environnementaux actuels, il devient urgent de revoir notre façon de consommer. C’est pourquoi nous avons lancé notre sélection Greenable, afin d’aiguiller au mieux nos clients sur nos marques éco-friendly. Ils peuvent retrouver cette pastille Greenable qui indiquent que le produit est en coton bio, vegan, fabriqués dans des matériaux recyclés… 

Nous avons également des challenges en terme d’expérience utilisateur, car nos clients consomment différemment, moins sur ordinateur et plus sur leur mobile, il faut donc s’adapter à ces nouveaux usages. 

Enfin, nous souhaitons continuer notre fort développement international.

 Et sinon, pour parler un peu mode et déco…Comment définirais-tu le style de ton intérieur ?

C’est un appartement haussmannien classique, avec de beaux volumes, parquet pointe de Hongrie, moulures, cheminée. Il est spacieux et lumineux, c’est très important pour moi de voir le ciel, le soleil et d’avoir du dégagement. Concernant la déco, j’aime mixer les éléments, des pièces de designers contemporains et d’autres chinées dans les galeries ou aux Puces. Je ne surcharge pas l’espace avec plein d’objets ou de mobilier, je préfère les couleurs assez neutres – blanc, noir, bois – cela m’apaise. Même si j’ajoute des touches d’ocre, de bleu ou de vert notamment avec des coussins Maison de Vacances. J’aime aussi disposer des bouquets de fleurs et des éléments végétaux un peu partout, comme sur les corniches Vitra des frères Bouroullec dans notre cuisine, pour apporter une touche de nature dans notre vie urbaine. 

 Comment as-tu imaginé la chambre de tes enfants ?

Dans la continuité de notre appartement. Quand vous êtes dans leur chambre, on ne pénètre pas dans un univers parallèle. Leurs chambres sont lumineuses avec chacune un élément très décoratif et singulier comme le papier peint végétal de Maison Baluchon dans la chambre de Nina ou le tapis graphique de Ma Poésie dans celle de Charles. Charles a un lit superposé Perludi pour qu’un copain puisse dormir à la maison le week-end, le bureau Victor issu de notre collaboration Harto x Smallable, version mini du bureau adulte, quelques objets et lampes design. Nina a un lit à barreaux Kalon Studio, fabriqué dans des matériaux renouvelables biodégradables et non-toxiques. Les tonalités de sa chambre sont plutôt douces. J’ai prévu pas mal de rangements pour leurs livres, leurs jouets et éviter que ce soit le bazar. Il y a aussi des plaids, des coussins, des rideaux et des tapis pour réchauffer l’atmosphère et apporter des touches de couleur. 

  Quels y sont tes objets préférés ?

Dans la chambre de ma fille, j’aime sa collection d’animaux en bois Holztiger ses jeux en bois Kids concept qui sont autant ludiques que beaux à exposer, ses poupées Happy to See you et Dumyé. Dans la chambre de Charles, j’aime son tabouret éléphant Eames de Vitra, son poulpe géant BigStuffed et sa collection de céramiques, créées de ses propres mains, qui s’accumulent sur la cheminée. 

 Comment définirais-tu leurs styles vestimentaires ?

Comme la plupart des garçons de son âge, Charles aime les marques plutôt sportswear comme Hundred Pieces, Finger in the nose, Bellerose ou AO76. Il bouge beaucoup, il adore le foot, c’est difficile de lui faire porter autre chose que des t-shirts, des sweats et des baskets. Nina n’a pas encore l’âge de trop décider, alors j’en profite. J’aime beaucoup l’habiller en Caramel, Bonton, Louis Louise ou Rylee + Cru. Pour elle, j’aime les imprimés, les tons sourds, les matières douces.  

Tu es plutôt shopping en boutique ou online ?

Les deux sont complémentaires ! Je commande beaucoup en ligne sur mon site, mais j’aime aussi aller dans notre concept-store parisien avec les enfants pour leur acheter des vêtements, des objets de déco et des jouets.

Quelles sont tes marques et e-shops/boutiques favoris ?

Difficile de choisir parmi nos 800 marques et créateurs. Parmi les créateurs récemment arrivés chez Smallable, j’ai un coup de cœur pour Bermbach Handcrafted et leur lit en rotin d’inspiration vintage ; les papier-peints Andrée Sorant ; la gamme de soins Plant Apothecary ; les marques de mode enfant Fish & Kids, Longlivethequeen and The New Society ; les collections de YMC, The Great et Mara Hoffman en mode femme … et tant d’autres ! 

En dehors de Smallable, j’aime beaucoup aller dans les galeries d’art, de photo et de design en ligne comme Artsper, Artsy ou 1stdibs.

Enfin, quels seront tes prochains achats mode et déco ?

Cette saison, pour Charles, je vais lui acheter des pièces en éponge bio de We are Kids, la paire de Veja x Hundred Pieces imprimé vagues, un sweat hoodie Wander & Wonder et un sac à dos Sandqvist. 

Pour Nina, je vais lui prendre des robes et barboteuses chez Yellow Pelota, Little Creative Factory et PiuPiuChick, de la maille chez Omibia, des sandales Pèpè et Salt-Water. 

Enfin, pour moi, je piocherai dans les collections de Roseanna, Masscob et Momoni, je me prendrai un jean Mother (ils sont tellement bien coupés et confortables !), des chemises Maison Olga et Pomandère, des maillots de bain chez Albertine et La Nouvelle, des sandales Anthology et Ancient Greek Sandals, un sac Vereverto pour le printemps et un sac seau Guanabana pour cet été. Je ferai aussi le plein de produits de beauté, nous avons un assortiment de marques, très Green et qu’on trouve très difficilement, qui sont vraiment top !

Pour notre appartement, nous sommes en pleine réflexion sur un nouveau canapé. J’ai très envie d’un fauteuil Gubi, d’une suspension Georges, je me prendrai de la vaisselle Jars et Serax, et un très beau vase Moustache qui vient tout juste d’être édité. 

Vous aimerez aussi...

1 Comment

  1. Charlotte - Enfance Joyeuse 18 février 2019 at 11 h 17 min

    Super intéressant ce portrait de mumpreneuse !

Leave A Response