The Small Issue

Dans la Small family je voudrais : Alexandra et Véronique de Jack n’a qu’un Oeil

29 janvier 2016 Small families, Small life

Youpi !!! Aujourd’hui c’est le retour de l’une de nos rubriques préférées – et la vôtre également d’ailleurs : les Small family. L’occasion pour nous de vous faire découvrir les univers d’Alexandra et Véronique, les deux fondatrices de la jolie marque Jack n’a qu’un Oeil.

Pour commencer, pourrais-tu nous présenter ta famille ?
Alexandra : Mon mari, que j’ai rencontré il y a 17 ans lors de vacances à Royan, et nos 2 enfants : Néo 11 ans et Dune 5 ans .

Véronique : Parisiens tous les deux, mariés depuis 20 ans, nous avons 2 filles, Chloé 18 ans, étudiante en école de commerce et Emma 14 ans, collégienne.

Tu as créé ta propre collection de linge de lit et de décoration pour bébés et pour enfants… Peux-tu nous raconter la genèse de ce projet ?
Alexandra : J’étais styliste freelance dans la mode (femme et enfant), la décoration, ainsi que pour divers bureaux de style. J’ai eu envie de créer mon propre univers en travaillant différemment la maille … C’est en rencontrant Véronique – mon associée et désormais mon amie – chez un client commun, que j’ai eu le courage et l’envie de tenter l’aventure avec elle.

Véronique : Après plusieurs années dans la mode enfantine, j’ai eu envie de me mettre à mon compte et surtout de goûter à l ’indépendance ! Grâce à ma rencontre avec Alexandra il y a 10 ans, cette aventure a pu se concrétiser avec la création de Jack n’a qu’un Oeil.

Quelle influence ont tes enfants sur ton travail ?
Alexandra : Quand avons lancé Jack n’a qu’un Oeil, c’était avec une collection de prêt-à-porter qui traduisait mon envie d’habiller mes enfants avec un style plus rock mais aussi plus confortable. Alors oui, on peut dire que mes enfants ont eu une certaine influence ! Pour le linge de lit , c’est exactement la même chose, ce sont mes testeurs depuis leur naissance et j’écoute attentivement leur ressenti ainsi que leurs suggestions.

Véronique : Leur regard et avis comptent énormément. .. Nous écoutons toujours leurs remarques et les prenons en compte. Après tout, nos collections s’adressent aux enfants ! Depuis la création de Jack n’a qu’un Oeil, ils ont toujours participé à notre aventure, notamment en prenant part à tous les shooting photos… Et c’est un réel plaisir de partager ces moments avec eux !

Comment se déroule une journée chez toi ?
Alexandra : Ça démarre toujours sur les chapeaux de roue ! 7h30 lever, réveil des enfants et petit déjeuner, habillage et c’est le départ pour l’école. Mon mari accompagne mon fils au collège et moi ma fille en grande section de maternelle. 9h15, la journée de travail peut commencer ! Lecture des mails puis soit je file sur Paris, soit c’est mon associée qui me rejoint à la campagne – où nous avons notre stock – selon nos rendez-vous et le programme du jour. Nos journées se terminent entre 18h30 et 20h. Et lorsque les enfants sont de retour à la maison vers 19 heures,  c’est la 2ème journée qui commence !

Véronique : Nous nous partageons entre notre bureau parisien et notre stock à Montfort l’Amaury où habite Alexandra…. Au moins une fois par semaine, la journée commence par un cours de gym , coach particulier pour Alexandra et moi ! Comme mes filles sont grandes moins de contrainte et plus de temps pour moi. Lever vers 7h30, douche et café en regardant mes mails, Instagram, Pinterest et puis c’est parti !

Comment parviens-tu à concilier ta vie professionnelle et ton rôle de mère ?
Alexandra : Comme je peux ! Avec des moments de calme et de stress, j’essaye au maximum d’être présente et à l’écoute, c’est pourquoi le temps du coucher est un peu long. Et lorsque j’ai beaucoup de travail je leur explique que je ne peux pas être aussi disponible qu’ils le voudraient mais qu’on se rattrapera.

Véronique : Je « jongle ». Cela demande beaucoup d’organisation, notre aventure est très prenante, mais j’ai toujours essayé de garder du temps le week-end pour partager un déjeuner, une journée shopping, ou encore une visite d’expo avec mes filles ! Peu mais qualitatif.

Peux-tu nous révéler quels seront tes prochains challenge pro ?
En coeur : Se développer davantage et aussi à l’étranger.

Chez Alexandra

Chez Alexandra

Chez Alexandra

Chez Alexandra

Chez Alexandra, dans la chambre de Néo

Chez Alexandra, dans la chambre de Néo

Chez Alexandra, dans la chambre de Dune

Chez Alexandra, dans la chambre de Dune

Chez Alexandra, dans la chambre de Dune

Chez Alexandra, dans la chambre de Dune

Et sinon, pour parler un peu mode et déco… 
Comment définirais-tu le style de ton intérieur ?
Alexandra : C’est un mix d’ancien, d’artisanal, d’ethnique, et de contemporain. Un mélange de meubles et d’objets qui sont des coups de cœur… Je fonctionne à l’envie et je m’arrange que tout soit harmonieux même si c’est parfois très différent. Comme tout est très ouvert, ma maison peut faire penser à un loft revisité, avec un jardin. Le bois et le béton y sont très présents.

Véronique : J’habite dans un lieu atypique. Nous avons acheté il y a 5 ans une ancienne boulangerie en souplex ! Ce qui m’a plu dans ce lieu c’est le volume : tout est ouvert, avec surtout une grande pièce à vivre où j’aime recevoir et faire la fête ! Ça a été un beau projet de rénovation, dans lequel je me suis amusée avec un architecte à repenser le lieu. Pour rendre l’endroit plus chaleur, nous avons joué le mélange de matières,comme le bois, le corian, le béton et la brique… Côté déco, on y trouve un mélange de meubles anciens et contemporains, ainsi qu’un mix d’objets et de souvenirs ! Mes objets préférées chez moi : un ancien comptoir de boutique détourné en meuble de salle de bains, un tableau d’Eric Liot, ma coiffeuse Trente, mes chaises de bar  Nicole et la commode style Empire de mon grand-père.

Quels sont tes spots favoris pour dénicher des bonnes affaires en matière de déco ?
Alexandra : Un peu partout. Si une pièce me plait, peu importe qu’elle ait de la valeur ou pas. J’aime fouiner dans les boutiques d’antiquités, surtout en province, les sites de meubles vintage, Emmaüs, Conran shop, Caravane , Merci, Le petit Souk et Laurette pour les enfants.

Véronique : Les Puces et notamment celles de Lyon, les antiquaires en province, Sentou, le Bon Marché, Joli Jour (15e)….

Comment as-tu imaginé la chambre de tes enfants ?
Alexandra : Elles ne sont pas encore abouties mais pour mon celle de mon fils, fan de Marvel et de Tim Burton, j’ai fait peindre les murs dans des couleurs très foncées, réveillées par quelques affiches et quelques têtes de mort détournées. Pour ma fille, plus de douceur, avec un tipi avec une petite peau de bête au sol et quelques touches de rose pour son côté princesse.

Véronique : Comme leurs chambres sont en souplex, une partie de leurs cloisons sont réalisées dans un style atelier (NDLR : verrières) pour donner de la lumière et profondeur… Le mur qui sépare leur chambre est habillé de planches de chantier peintes pour donner un coté plus chaleureux ! Emma a choisi de mélanger du rouge, plus rock, avec du gris, la couleur dominante de leur espace et Chloé du bleu velvet, plus velouté !

Quels y sont tes objets préférés ?
Alexandra : Chez mon fils, c’est son bureau de maître, sa boite lego en tête de mort et son punk sur son étagère Leçons de choses que j’adore. Chez ma fille, c’est le son miroir soleil seventies et sa nouvelle maison de poupées en bois si vintage !

Véronique : Leurs lampes Jieldé, l’étagère La Folie de chez Laurette, le tableau peint par Cléo pour Chloé, le banc skate de Leçons de choses, la guitare électrique d’Emma, sans oublier le linge de lit et les dreams catcher de Jack n’a qu’un Oeil !

Comment définirais-tu leurs styles vestimentaires ?
Alexandra : Néo est assez rock & roll mais cool : slim, tee-shirt, sweat et chemise à carreaux. Il adore se faire faire une crête quand il va chez le coiffeur ! Dune est plus romantique, elle n’aime que les robes et les jupes mais a déjà des gouts très affirmés. Sinon, elle peut aussi porter un legging zébré ou des motifs panthère quand elle veut être plus rock.

Véronique : Chloé aime les silhouettes plutôt casual, classique-chic, élégantes et romantiques, du jeans-basket à la jupe patineuse, mais toujours accessoirisées avec des head-band, des boucles d’oreilles, des bracelet manchette, sans oublier ses sacs ! Emma a une silhouette plus longiligne, entre rock et urban street, avec une belle collection de baskets, de slims, de sweats et de robes en jersey près du corps.

Tu es plutôt shopping en boutique ou online ?
Alexandra : Plutôt shopping, c’est un vrai plaisir chez moi, mais parfois pas le temps donc je vais sur internet.

Véronique : Toujours curieuse de découvrir de nouveaux produits, je regarde d’abord sur le net mais j’achète très souvent en boutique !

Quelles sont tes marques et eshops/boutiques favoris ?
Alexandra : J’adore Finger in the Nose, Bellerose, American Outfitters, Louise Misha, April Showers, Pom d’api, et je vais aussi beaucoup chez Zara pour mixer !!

Véronique : Pour les filles, un mélange entre Swildens, Leon and Harper, Zara, Finger in the Nose, des Petits Hauts… Je préfère les boutiques multi-marques comme Biba (plus junior et adultes – rue de sèvres, 6e), Cutie Pie (enfants – Paris 16e), Pop and Shoes (junior et adultes-Lyon) que les grandes enseignes !

Quelles pièces fétiches de leurs dressings as-tu conservées ?
Alexandra : Le premier manteau de Dune, un manteau en fausse fourrure panthère de chez ikks offert pour ses 3 mois , un petit perfecto en cuir de lorsqu’elle avait 3 ans. Et les tennis Spring Court de Néo avec les 3 bandes bleu blanc rouge qu’il portait lorsqu’il avait 4 ans.

Véronique : Leurs premiers ensembles de bébé en tricot point mousse de Molli, une robe habillée en mousseline et cache-cœur en mohair de Bonpoint, une veste en cuir… Et bien sûr des sweats et robes de Jack n’a qu’un Oeil !

Enfin, quels seront tes prochains achats mode et déco ?
Alexandra : Pour la déco, j’aimerais un canapé en velours, de beaux fauteuils vintage des années 70 ou 50, un fauteuil en rotin, une belle lampe, un beau tapis et une grande photo ! Côté mode, j’aimerais un manteau en peau lainée, une paire de bottes de Patricia Blanchet et un sac de Jérôme Dreyfuss. Mais ce ne sont que des souhaits 😉

Véronique : J’ai envie de nouvelles chaises, enfin un mix de Eames, de chaises Tulipes et de Wire, un fauteuil suspendu en rotin, une lampe Pipistrello (NDLR : Martinelli Luce), un tableau ou une photo pour habiller le mur en face de notre entrée ! Et pour moi, une peau lainée, des escarpins de couleur, des pulls en mohair ou cachemire, un sac et des boots Jérôme Dreyfuss…. Et plus encore !

Chez Véronique

Chez Véronique

cuisine

Chez Véronique

detail ancien te-le-phone

Chez Véronique

escalier

salon des filles

Chez Véronique

detail salon des filles

Chez Véronique

Vous aimerez aussi...

Leave A Response