The Small Issue

Comment booster leurs défenses immunitaires?

Lise 30 novembre 2018 Small crushs

La saison des nez qui coulent, de la toux sèche et des éternuements en série est officiellement ouverte. Oui, le début de l’hiver est la période à laquelle microbes et virus ambiants prolifèrent le mieux, profitant de la moindre faille dans le système immunitaire de nos enfants pour frapper insidieusement.

Alors comment rebooster les défenses immunitaires en bernes de nos kids fatigués ?

Qu’est ce que l’immunité?

C’est la capacité à se prémunir plus ou moins efficacement contre les agressions extérieures (infections, microbes, virus).
Vous l’avez sans doute remarqué, certains enfants sont plus fragiles que d’autres, et attrapent le moindre rhume/otite/angine qui traine, pendant que leur copain va passer l’hiver sans sortir un kleenex. Les enfants ne sont pas tous égaux face à l’immunité, qui se construit en début de vie, plus ou moins rapidement en fonction des prédispositions naturelles mais aussi de l’alimentation. 

Pour éviter à nos têtes blondes de passer l’hiver la goutte au nez, il est donc essentiel de veiller au contenu de son assiette.

On met quoi au menu ?

Ce sont les antioxydants qui sont les ennemis numéro 1 des virus. Ils n’ont pas leur pareil pour booster des défenses immunitaires timides en stimulant la production d’anticorps.

L’antioxydant le plus connu et le plus répandu dans l’alimentation est la très célèbre vitamine C ! Et ça tombe bien, elle est largement contenue dans des fruits de saison dont nos kids sont friands.

On leur sert donc à la pelle des clémentines, mandarines, pamplemousses, kiwis ou mangues. L’orange fraîchement pressée est une bonne option, à condition d’être bue dans les 10 minutes pour ne pas laisser le temps à la vitamine C très fragile de s’oxyder.
On n’hésite pas non plus à agrémenter leur poisson, volailles, crudités d’un filet de jus de citron, ou d’assaisonner leurs carottes fraîchement râpées d’une vinaigrette au jus d’orange.

Côté légumes, les choux sont en tête du classement avec des teneurs vitaminiques au plafond. Certes, ils ne sont à priori pas les chouchous de nos enfants au palais délicat, mais certaines recettes font toujours mouche : le chou-fleur ou le brocolis passent très bien dès lors qu’ils sont associés à de la pomme de terre, réduits en purée et mélangés à une Vache qui rit – la botte secrète d’une purée de légume kids-friendly. Le cresson et les épinards sont aussi de précieuses sources de vitamines C, et les enfants les adorent en velouté avec des pommes de terre et de l’emmental.

Côté laitage, focus sur les yaourts enrichis aux probiotiques (bifidus actif, L casei, kéfir …) qui rééquilibrent la flore intestinale et stimulent le système immunitaire. Les enfants sont généralement amateurs des petites bouteilles d’Actimel ou de Yakult.

A l’inverse, on aura la main légère sur les sucres raffinés (produits sucrés, chocolat, sucreries …) qui affectent le système immunitaire et sont donc à limiter chez les petits sujets aux infections. Pour remplacer le sucre de table, vous pouvez piocher dans nos alternatives au sucre.

Enfin, n’oublions pas qu’un bon sommeil est la pierre angulaire d’un système immunitaire solide, on convoque donc le marchand de sable à 20 pétantes !

En suivant ces quelques tips, vos enfants tiendront tête aux méchants microbes toute la froide saison et votre budget Kleenex/pédiatre de l’hiver ne devrait pas trop s’affoler.

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. Charlotte - Enfance Joyeuse 30 novembre 2018 at 10 h 03 min

    De supers conseils de saison !!

    • Lise 3 décembre 2018 at 8 h 50 min

      Merci Charlotte ! : )

Leave A Response